Hanabi

Les feux d’artifice sont nés pendant la période d’Edo (1603-1867) afin de mettre en compétition deux compagnies fabriquant des feux d’artifice (Tamaya and Kagiya). Aujourd’hui, il n’y a pas de compétition, le rassemblement des japonais à pour unique but d’admirer ces couleurs et d’être ensemble (c’est beau ce que je dis, hein?).

Seul les feux d’artifice tirés depuis la rivière Sumida a gardé cette tradition de compétition. J’en avais bien vu deux, et je m’étais fait la réflexion « mais qu’est ce qu’ils sont fous ces japonais à tirer des feux d’artifices à quelques mètres l’un de l’autre, je vois pas l’intérêt« . C’est Wiki qui vient de m’apprendre ça pour tout vous dire.  

Le feu d’artifice « Edogawa », lui, existe depuis 39 ans, ce qui en fait l’un des plus grandiose de Tokyo. C’était super, ils ont fait des formes d’étoile et de coeur dans le ciel. Le plus extra dans tout ça, c’est que si on tournait notre tête vers la droite, il y avait un autre feu d’artifice qui était tiré (mais là, ni wiki ni les autres m’ont dit qu’il y avait une compétition).

PS : Je n’ai pas mis de photo du feu d’artifice de la Sumida river. C’est le feu d’artifice le plus prisé par les tokyoites. Y avait masse de monde, on n’était pas très bien placé : y avait un arbre devant nous… et puis en + j’ai préféré celui d’Edogawa. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>