Mon conte de fée japonais : acte I

Oui, vos jardins sont en fleurs, mais regardez plutôt les nôtres !

A Tokyo, s’est écoulée une période extra-super-méga chouette : Hanami (traduction littérale : voir les fleurs).Hanami

A partir de la fin du mois de mars, les cerisiers sont en fleurs. Ne regardez pas par la fenêtre, ça n’a strictement rien à voir avec le cerisier qu’il y a dans votre jardin. Ici,il n’y a pas de fruit qui pousse mais de très jolies petites fleurs blanches ou roses.

Et les japonais ne font pas que regarder, ils les admirent et s’émerveillent à coup de « sugoi » (comprendre magnifique). Et c’est vrai que c’est magnifique. Il n’y a rien à redire.

Tout au long du mois, des visites sont organisées pour admirer les cerisiers. Sur les plans des parcs, un trajet est tracé pour ne manquer aucun des arbres en fleurs (sakura no hana). Cette coutume date du l’Empereur Saga (800-823). Et pour être prêt au maximum à célébrer Hanami, les journaux publient des cartes qui indiquent la progression et le pic de la floraison dans tout le Japon.

Voilà ce que j’en retiens. Alors qu’Hanami revient tous les ans, les japonais paraissent Takumi et Maxime excités comme si c’était la toute 1ère fois qu’ils vivaient cette période-là de l’année. C’est le moment idéal pour se retrouver en famille ou entre collègues de travail sous un cerisier. Ils ne se lassent pas de prendre les fleurs en photo sous tous les angles et eux avec les fleurs sous tous les angles. Et je suis épatée par cette capacité à s’enthousiasmer.

Et bien entendu, on ne peut qu’être pris dans l’euphorie d’Hanami. J’ai compté, au total on a pris près de 300 photos du 29 mars au 05 avril (précis, n’est-ce pas ?). Il est quasi impossible d’être habitué à ces cerisiers qui fleurissent par milliers dans les parcs et les rues. Tokyo revêt une sorte de manteau blanc qui apaise et rend heureux (si si pour de vrai !). Avec Hanami, c’est aussi l’approche des beaux jours que l’on fête (même si quelques averses nous sont tombées dessus par la suite).

Nous, on l’a fait à l’écart du tumulte des parcs côtés de Tokyo. On est allé dans la banlieue dans le parc de Mukogaoka. Le principe est simple se rejoindre sur les coups de 11h avec une bande d’amis et chacun apporte des snacks et à boire. Et l’on profite du beau temps jusqu’au soleil couchant c’est-à-dire 18h.  IMG_1295 IMG_1308 Le parc Ueno est un lieu très prisé de la capitale pour ces festivités. Et je comprends pourquoi…IMG_1399 IMG_1394

 

 

 

 

IMG_1377

 

Pour Hanami, on s’est rendu dans d’autres lieux (le parc de Shinjuku, à Kudanshita, Asakusa) mais je ne vais pas vous embêter plus longtemps avec les photos.

IMG_1530

IMG_1512

KUDANSHITA

IMG_1465

Asakusa

Je voudrai juste vous montrer comment c’était à côté de chez nous. A deux pas de la maison, il y a un chemin piéton le long duquel des cerisiers avaient fleuri. Pour l’occasion, des lampions avaient été mis. Tout ça pour vous signifier que la fleur de cerisier est une partie intégrante de la personnalité du Japon. Elle est présente non seulement dans les parcs touristiques mais aussi dans chacune des rues de la ville.

hanami minamisuna1

chez nous !!!

Il me tarde de voir le conte de fée japonais acte II avec les érables au mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>