松本 Matsumoto

Depuis Nagano, nous avons fait une arrivée quelque peu tardive à Matsumoto. Nous y avons été accueillis par Takihiro-san pour une nuit.

Matsumoto est plutôt une petite ville, dont l’intérêt principal est son château. Bâti en 1504 sur les ruines d’un château pré-existant. Il est passé entre les mains de 5 différentes familles de seigneurs féodaux avant de revenir au gouvernement impérial en 1869. La visite du parc en offre une vue sous tous les angles. L’intérieur présente diverses astuces architecturales et organisationnelles pour repousser l’ennemi en cas d’attaque. Entre autres, le 3e étage qui, invisible de l’extérieur permettait de cacher des soldats.

IMG_7183 IMG_7188 IMG_7203 IMG_7204 IMG_7238Après un petit tour dans les rues commerçantes et une visite du musée consacré au folklore dans la région de Matsumoto, notre seconde nuit se passe dans une auberge de jeunesse fort sympathique.

IMG_7243

Nous n’oublierons pas non plus les plats tex-mex que nous nous sommes offerts dans un restaurant proposant de la nourriture venant du monde entier. Petite bouffée d’air entre un plat de riz et des ramen.

Matsumoto est situé dans les « Alpes japonnaises » comme le disent les guides touristiques. Nous en avons profité pour faire une petite randonnée à Norikura. Mais avant,un dernier regard sur le château au petit matin.

IMG_7247

La balade débute alors avec un peu de bricolage vestimentaire à défaut d’avoir l’équipement adéquat.

IMG_7257

5h30 de marche dans une végétation sauvage empiétant un peu sur le passage. Nous avons même croisé un couple de marcheurs (d’un âge certain). Eux-mêmes découragés par cette abondance de bambous, ils nous ont conseillé de rebrousser chemin.

IMG_7270

Les périls s’enchaînent. Et tiens, il a neigé ici!

IMG_7281 IMG_7299

Au bout du parcours, la récompense : 3 cascades à demi gelées attendent leurs visiteurs privilégiés.

IMG_7310 IMG_7311IMG_7316 IMG_7318 IMG_7327

Le retour est retardé par une petite erreur d’orientation, mais quel panorama!

IMG_7336

En fin d’après-midi, nous devons rejoindre Takayama par bus. Problème : il y a une correspondance suuuuper longue au milieu de nulle part alors que la nuit est en train de tomber. Solution : nous avons fait du stop, merci au couple de Tokyoïtes (prêts à nous emmener quasi sur place) et au chauffeur de taxi à la retraite (déformation professionnelle?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>