徳島 Tokushima

Fraichement redescendus du Mont Koya, nous repassons par Wakayama. Une nuit dans une « guest-house » au propriétaire faisant des efforts maladroits pour être sympatique et nous repartons sur les chapeaux de roue pour le Shikoku.

Dans le ferry, nous discutons avec un homme venu d’Okinawa pour boucler son pèlerinage des 88 temples autour du Shikoku.

 IMG_8142

Tokushima nous apparait ensoleillée, un peu avant Midi. Nous avons toute l’après-midi pour découvrir la ville. Et nous avons donc passé l’après-midi à… Chercher une location de voiture pour le lendemain… Bingo! (quelques péripéties dont nous vous épargnerons la lecture mais que nous serons ravis de vous raconter à la première occasion).

IMG_8288

Des allures de West-cost avec les palmiers!

IMG_8150

En pleine confection de « mochi » pâte molle composée de riz écrasé de cette manière.

La voiture durement acquise nous ouvre les portes de la vallée de L’Iya. Connue comme zone ultra isolée au Japon (le « Tibet du Japon », où nous apprenons plus tard qu’au cœur de l’hiver, les vivres y sont livrées par hélicoptère). Cette région, en plus de posséder des paysages magnifiques (le Canyon d’Oboke, les ponts de lianes et vallées inaccessibles), est connue comme le refuge du clan Heike après sa défaite face au clan Minamoto, suite à la guerre civile de « Genpei » (1180-1185). Une partie de l’histoire antérieure à la domination des Tokugawa et de l’ère Edo.

IMG_8178 IMG_8192

Tout le monde s’arrête pour photographier les ponts de lianes (Kazura Bashi). Leur origine reste inconnue et deux hypothèses sont émises : Ils auraient permis aux réfugiés du clan Heike de semer d’éventuels poursuivants en coupant les ponts rapidement en cas d’urgence. Autre hypothèse : un moine bouddhiste venu vivre dans la région les aurait confectionnés pour faciliter l’accès des habitants aux différentes vallées.

IMG_8168 IMG_8161 IMG_8159

Une pause déjeuner et deux villages cachés plus loin…

 

IMG_8205  IMG_8211

 

IMG_8226

Celui-ci ne semble habité que par des poupées à taille humaine… Ce qui doit être assez effrayant à partir du crépuscule…

IMG_8187

 

 

Autres ponts de lianes pour finir, mais cette fois-ci sous la neige, nous sommes un peu plus haut…

IMG_8229 IMG_8234 IMG_8238 IMG_8243

La ville de Tokushima, en elle-même, n’offre pas beaucoup de matière pour le touriste et nous avons pu faire le tour des points d’intérêt en 3 heures environ.

Le Château (presque totalement détruit), son musée et surtout son jardin.

IMG_8269 IMG_8276 IMG_8278 IMG_8285

Enfin, le musée de la « Awa-Odori » (la dance d’Awa). Awa est un des noms ancien de la région dans laquelle Tokushima se trouve. La danse s’appelle aussi la danse des fous, car un chant y est associé : « Si le fou danse, celui qui le regarde n’est-il pas aussi fou? Alors, dansons ensemble ». L’histoire de cette danse remonterait à l’époque où la construction du château de Tokushima étant achevée, le seigneur offrit du saké à la population qui exprima sa joie en dansant. Aujourd’hui, un festival annuel (du 12 au 15 août) donne lieu à des représentations de danse qui s’emparent de toute la ville jour et nuit, évoquant le festival de Rio.

IMG_8291

Enfin, nous sommes fiers (hum…) de faire partie du Hall of Fame de l’hotel dans lequel nous avons dormi durant 2 nuits.

IMG_8267

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>